Halte spi du mardi

Publié le par mcarabas

je sais, nous ne sommes pas mardi.... mais il y a eu des blancs... je rattrappe!!

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 13,18-23.


Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur. Quand l'homme entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s'empare de ce qui est semé dans son coeur : cet homme, c'est le terrain ensemencé au bord du chemin. Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c'est l'homme qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ; mais il n'a pas de racines en lui, il est l'homme d'un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il tombe aussitôt. Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c'est l'homme qui entend la Parole ; mais les soucis du monde et les séductions de la richesse étouffent la Parole, et il ne donne pas de fruit. Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est l'homme qui entend la Parole et la comprend ; il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Commentaire du jour :


Saint [Padre] Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin
Ep 3, 579 ; CE 54 (trad. Une Pensée, Mediaspaul 1991, p. 95)

Porter du fruit, débarrassé des soucis du monde


      Avance avec simplicité sur les voies du Seigneur, et ne te fais pas de souci. Déteste tes défauts, oui, mais tranquillement, sans agitation, ni inquiétude. Il faut user de patience à leur égard et en tirer profit grâce à une sainte humilité. Faute de patience, tes imperfections, au lieu de disparaître, ne feront que croître. Car il n'y a rien qui renforce tant nos défauts que l'inquiétude et l'obsession de s'en débarrasser.

      Cultive ta vigne d'un commun accord avec Jésus. A toi revient la tâche d'enlever les pierres et d'arracher les ronces. A Jésus, celle de semer, planter, cultiver et arroser. Mais même dans ton travail, c'est encore lui qui agit. Car sans le Christ, tu ne pourrais rien faire.

Publié dans Magnificat

Commenter cet article

maman de sixtine 27/07/2007 14:28

merci

tocade 27/07/2007 13:57

fort jolie remise en question, merci pour ce texte qui nous fait prendre conscience que la foi et la vie ne poussent dans le bon sens que si les bases sont solides et que l'on travaille en profondeur, la surface n'est qu'image. est ce le texte qui vous a fait faire cette introspection ou avez vous fait la halte spi après?je suis bien d'accord avec vous que l'essentiel est dans l'être et non le paraître, et je pense qu'il faut un certain âge (et oui le temps passe vite on envie d'essentiel) on mûrit, mais ce qui nous tire le plus vers le haut ce sont les enfants (nous qui avons le bonheur d'en avoir). merci de nous avoir fait partager vos réflexions, je vais de ce pas lire ce qu'on mit les autres (je ne voulais pas être influencée)