Halte spi du mardi

Publié le par mcarabas

Deuxième semaine de Carême, avec Retraite en ville.....
Toujours en union avec Sophie, Marguerite et Aleth....
et le tout saupoudré d'Allegri !

la Parole de Dieu
Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? »
Sur nous Seigneur, que s'illumine ton visage !
Tu mets dans mon coeur plus de joie que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

Psaume 4
pour méditer
La quête du bonheur est une aspiration constante de l'homme. Quête souvent aveugle, livrée avec le seul soutien des sens ou, pire, le seul soutien de la raison. Quête aujourd'hui confuse.

Cependant, tous pressentent les chemins du bonheur. Nous pensons l'avoir aperçu en telle occasion. Cette vision, même fugace, est devenue pour nous un souvenir fondateur. Nous en entretenons la nostalgie, nous essayons, naïvement, de retrouver cette vision. À Noël, nous illuminons nos maisons. En quête de quelle enfance ?

Cependant, il ne faut pas verser dans l'excès inverse et renier ces moments où, notre coeur l'atteste, nous avons vu le bonheur, nous l'avons touché. La « lumière de la face de Dieu », c'est lorsque, dans ce monde-ci, y compris dans la récolte et le vin, dans le succès professionnel, dans la réunion de famille pour une fois réussie, dans le gazouillement de l'enfant, dans la fleur et l'envol des oies sauvages, nous discernons un au-delà.

Certains diraient, parce que les mots sont pauvres, « une magie ». Les jeunes d'aujourd'hui disent, avec un instinct plus sûr, « quelque chose de mythique », parce que le mythe est à la fois surnaturel et fondateur. Il ne s'agit pas de retrouver une vision, mais de la chercher aujourd'hui. En toute chose, en toute personne. Avoir une curiosité, une fraîcheur, une vulnérabilité du coeur.

Que nous commencions chaque journée en nous disant : « Le Seigneur va nous faire voir le bonheur ; à nous d'ouvrir les yeux. »
pour prier
Seigneur, ouvre mes yeux tout au long de cette journée,
Que je voie les merveilles de beauté, de bonté, de vérité qui m'entourent
Donne-moi de sentir, d'un coeur neuf, les trésors de grâce et de bonheur que tu ne cesses de me donner, mais que je ne sais recevoir
Et que, ce soir, je puisse te rendre grâce de m'avoir fait voir le bonheur.

nous porterons les intentions déposées dans les commentaires ou nos boîtes mails.

Publié dans Magnificat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laure 13/03/2007 09:06

Une pensée particulière ce mardi pour Nathalie et sa famille qui accompagneront leur petit bonhomme dans son dernier voyage.

anne 06/03/2007 22:46

merciiii pour "Misere"... cela invite bien à la méditation ! un véritable "choeur" d'anges... (bon, je vais essayer de "redescendre" !)

Nath46 06/03/2007 16:47

Ce texte sur la quête du bonheur est magnifique. je viens de le relire et je l'ai copié pour le partager avec d'autres... amis, famille.merci pour cette halte. Aujourd'hui précieuse...A bientôt !

do 06/03/2007 15:28

Bonjour je constate que Radioblog contient un peu de classique. C'est une bonne dée que de parler du bonheur, et de sa quête, car je suis sûre que ce n'est pas la premier concept spontanément associé au christianisme. Et même par des chrétiens!Merci pour ces temps de réflexion