comme la rentrée approche....

Publié le par mcarabas

et que l'apprentissage de la lecture à l'école est mon cheval de bataille..... Je vous transmets cet article ....

Belles promesses de janvier du ministre nous promettant, à nous parents, que nos enfants apprendraient ENFIN avec la meilleure méthode qui soit, celle qui ne déstructure pas leurs cerveaux, est logique et humaine... la méthode syllabique.

Ce n'est pas la peine de m'assurer que la globale ou semi est meilleure, pour moi NON. Je vois les dégâts, même avec une semi globale chez mon numéro 2...qui entre en cm1!!! Il photographie les mots au lieu de les disséquer, résultat, s'il n'a pas appris correctement le mot, il ne peut retranscire correctement ce qu'il entend, car il confondra le b et le d d'imprimerie de ce qu'il a vu en l'écrivant en cursive.... il ne s'occupe plus de savoir s'il entend D ou T....
la globale demande un effort sur humain.... et marche avec les enfants qui ont une très bonne mémoire visuelle.... La seule chose bien, c'est que c'est méthode (d'après mes sources) est ludique pour l'enseignant!!!
Et pourquoi tant de parents à rouspéter????

(article intéressant ici, écrit juste après les belles promesses de janvier)

bref

Ma chère Maman qui écoute la radio, regarde l'a télé, m'a annoncée il y a quelques jours que" ça y est", la syllabique revenait en force.

Je lui fais part de mon étonnement, vu que j'ai lu au printemps que les syndicats d'instituteurs posaient une  FIN DE NON RECEVOIR au ministre!!! Oui oui.... faut le faire.... et ça marche!!! Et que depuis, le ministre avait bien fait son toutou à sa mémère en obéissant aux syndicats.

Et là, une fois de plus, de me poser la question de l'utilité d'un gouvernement, gauche ou droite ou lunaire.... Ca ne sert à rien, ça coûte cher.... donnons les pouvoirs aux syndicats de tous poils, ça sera plus économique!

bref bis

Réponse aujourd'hui....car il me semble que c'est sujet très important. Savoir lire est fondamental....

savoir lire, analyser, comprendre.... pour bien grandir....

et au risque de faire bondir les institutrices qui me liront, j'apprendrai moi même à ma dernière à lire, avec une méthode syllabique.... et ce dès que je la sentirai mûre pour ça....
et si elle accroche (je ne suis quand même pas une mère MacMiche).


Imbroglio sur l'apprentissage de la lecture

Le Figaro fait état de la fronde des instituteurs contre le ministre de l'éducation nationale à propos des méthodes globales et semi-globales que ce dernier souhaiterait supprimer. Comme nous l'avions écrit en juillet, le docteur Ghislaine Wettstein-Badour n'est pas de cet avis. En effet, l'arrêté signé le 24 mars 2006 par le ministre déclare exactement l'inverse :

"«Pour ce faire (déchiffrer), on utilise deux types d’approches complémentaires : analyse de mots entiers en unités plus petites référées à des connaissances déjà acquises, synthèse à partir de leurs constituants, de syllabes ou de mots réels ou inventés». Cette phrase [de l'arrêté], d’une part, décrit parfaitement les méthodes globales ou apparentées utilisées actuellement qu’elle pérennise donc, mais, d’autre part, elle interdit les méthodes alphabétiques. En effet, celles-ci partent de l’apprentissage des graphèmes pour les combiner entre eux et jamais des mots entiers ; elles ne peuvent donc pas répondre à cette exigence de complémentarité et sont donc exclues des approches citées dans cet arrêté qui a force de loi."

C'est pourquoi, dans un entretien au Figaro, le docteur Wettstein-Badour estime que le ministre a été très mal informé et que les instituteurs ne vont pas changer leurs méthodes d'apprentissage de la lecture. Dans une lettre ouverte aux parents elle juge que :

"Cette situation ubuesque va mettre les parents au cœur d’une désinformation massive. Elle est savamment orchestrée et vous en serez victime dès le début de septembre. Les différents protagonistes de cette lamentable situation se recrutent à plusieurs niveaux. Au premier rang d’entre eux vient le ministre qui a adressé aux maîtres, ainsi qu’à tous les députés et sénateurs, une «brochure publicitaire  grand public» qui devrait être également remise aux parents lors des réunions de classes de rentrée et dans laquelle il affirme que les méthodes qu’il appelle «syllabiques» seront proposées dès cette année aux élèves de CP. Curieusement, - se serait-il aperçu de son erreur ? - il a omis, dans ce document, de faire référence à la phrase-clé de son arrêté qui réduit à rien son initiative. [...] En second lieu, les chercheurs en pédagogie ont, dès décembre 2005, multiplié les interventions pour déclarer haut et fort que les pédagogies actuelles, rebaptisées «intégratives» pour leur donner une apparence de nouveauté et bannir le mot «semi-global», sont celles qui conviennent le mieux aux besoins de l’ensemble des enfants. [...] Enfin, les éditeurs, directement tributaires des choix des pédagogues, lorsqu’ils présentent sur leur site Internet leurs méthodes d’apprentissage de la lecture commencent leur exposé par ces mots : «cette méthode n’est pas globale». Pourtant, il suffit de consulter ces ouvrages pour constater qu’ils répondent à tous les critères des «méthodes globales ou apparentées»."

Michel Janva

Publié dans Patati et patata

Commenter cet article

MarquizdeCarabas 31/08/2006 10:59

oulala Hélène... sincèrement je ne le sais plus, mais ça a dû commencer dans les année 70... étant de cette époque, je suis une des dernières à avoir appris avec de la syllabique.... en tous cas au moins 20 ans....je vais chercher!

31/08/2006 10:44

Je pense qu'il faut avoir confiance en ces profs ... peut etre car j'étais dans une école de campagne et j'y ai toujours eu des profs superbes avec leurs méthodes à eux!!Il faut pas rêver, les profs ne sont pas radicalement "syllabique" ou "global", il font un petit mix qui leur convient bien, qui avec l'expérience savent qu'ils fonctionnent bien !!Mais bien sur les parents ont un rôle important à jouer, tout ne s'apprend pas à l'école !!!Juste une question : depuis quand le "global" est-il enseigner ?? J'ai du apprendre à lire il y a 13 ou 14 ans et je me souviens très bien de "béatrice et yves" !! héhé !!!

coconz 31/08/2006 06:37

Je suis cette histoire de méthode de lecture de très loin (géographiquement) ... ici aussi les méthodes d'apprentissage de la lecture (anglais) font l'objet de grands débats mais pas au point des proportions que cela prend en France. Donc ici chez nous (en NZ) c'est global en général saufs dans certaines écoles (privées et/ou montessori) où c'est syllabique. Quand à l'apprentissage de la lecture du français c'est moi qui m'y colle pour ma pucinette donc j'ai entière liberté de choisir la méthode qui me chante : en l'occurence syllabique avec Boscher et Delile. J'ai d'ailleurs perso appris à lire avec Boscher (l'année d'avant la réforme). Le CNED utilise la méthode globale :-( , je cherche un cours de français par correspondance qui fasse la syllabique.

damouredo 30/08/2006 21:13

Je n'ai eu aucun problème avec mes filles qui ont eu des maitresses expérimentées et pour la première une méthode utilisée pour les sourds. Une méthode gestuée assez surprennante.... Mais il est vrai que pour les autres...les dysléxiques and co...pas facile.Je vois chère Marquise que vous connaissez Ghislaine Wettstein-Badour, j'ai eu son livre entre les mains qui est quand même assez ardu mais très intéressant.

30/08/2006 16:23

passionnant débat, et la méthode jean qui rit vous connaissez? Je viens aussi de lire un article dans "milk" sur une méthode qui personnalise les lettres"planete-alpha.netau fait c'est bien gerda muller et merci de votre petite visite.