Amélie N

Publié le par mcarabas

Intronisée par Chéri-Chéri qui me fournit certaines lectures, j'ai réglé un sort à


peplum


Troisième livre de l'auteur que je dévore. J'aime son style  riche et lapidaire. Elle ne s'embarrasse pas de nous décrire des lieux ou des visages sur 3 pages et... ça me plaît. Je n'apprécie pas les descriptions qui noient, à mon goût, le sujet.
J'apprécie l'originalité de ses sujets et de la façon dont elle les traite.
Cependant, un seul bémol.... je n'accroche pas avec la fin, comme pour Cosmétique de l'ennemi ou Mercure. J'ai la sensation que l'auteur a tellement donné qu'elle bâcle la fin, de fatigue! (cet avis n'engage que moi).

Sur la notion de Bien et de Beau, voici le passage que l'auteur fait dire à l'un des deux protagonistes avec beaucoup de cynisme.

Le Bien ne laisse aucune trace matérielle- et donc aucune trace car vous savez bien ce que vaut la gratitude des hommes. Rien ne s'oublie aussi que le Bien. Pire : rien ne passe aussi inaperçu que le Bien, puisque le Bien véritable ne dit pas son nom- s'il le dit, il cesse d'être le Bien, il devient de la propagande.
Le Beau, lui , peut durer toujours : il est sa propre trace. On parle de lui et de ceux qui l'ont servi. Comme quoi le Beau et le Bien sont régis par des lois opposées : le Beau est d'autant plus beau qu'on parle de lui, le Bien est d'autant moins bien qu'il en est question. Bref, un être responsable qui se dévouerait à la cause du Bien ferait un mauvais placement.

Qui l'a lu? Des avis?

Commenter cet article

mo 26/03/2008 00:06

entierement d'accord avec lapinmalin en ce qui concerne le Sbotage Amoureux !!! Pour ma part, je divise les livres d'Amelie Nothomb en 2 catégories: les "souvenirs" (Stupeur et tremblements, Biographie de la Faim,...), qui me plaisent toujours enormément, et les "autres" (dont peplum, hygiene de l'assassin, etc) que je trouve en general moins aboutis, et qui souffrent souvent d'une fin un peu bancale... l'exemple le plus criant étant Robert des noms propres !

mo 26/03/2008 00:06

entierement d'accord avec lapinmalin en ce qui concerne le Sbotage Amoureux !!! Pour ma part, je divise les livres d'Amelie Nothomb en 2 catégories: les "souvenirs" (Stupeur et tremblements, Biographie de la Faim,...), qui me plaisent toujours enormément, et les "autres" (dont peplum, hygiene de l'assassin, etc) que je trouve en general moins aboutis, et qui souffrent souvent d'une fin un peu bancale... l'exemple le plus criant étant Robert des noms propres !

phinotte 14/03/2008 18:01

J'ai longtemps hésité à lire un de ses livres; mais je crois que je vais quand même me laisser tenter...au vue de ce qui a été dit, il faut rester curieux...

lapinmalin 13/03/2008 19:07

moi j'aime bien dans l'ensemble, je cois avoir tout lu d'elle et le dernier je l'ai trouvé assez sympa même si elle s'essouffle un peu sur le sujet japonais. Peplum ça m'a gonglé royalement même si je trouve l'idée de départ originale. le best pour moi reste de très loin Le sabotage amoureux. GÉ-NIAL.Hygiène de l'assassin j'ai trouvé ça un peu long.

Philippe 10/03/2008 10:16

Il n'y a que les deux derniers que je n'ai pas lus, et je dois avouer que je ne me souviens pas bien de Péplum. En revanche, j'ai effectivement le souvenir d'une fin bâclée dans Mercure...Pour moi, Hygiène de l'assassin reste inégalé, c'est un livre brillant d'intelligence. Mes neurones en frétillent encore de plaisir !!