cartes sur table

Publié le



Peut-être un peu usée par 32  mois à bloguer quasi non stop, j'ai eu comme une overdose.
Cela conjugué à des petites contrariétés et autres réjouissances, je me suis réveillée un matin avec une véritable allergie !
Je m'en suis fort étonnée moi même, si accro des blogs!
J'avais l'impression de me trouver étourdie dans une gare parisienne par son flot continue d'individus anonymes qui se croisent sur un fond de  piaillements assourdissants. Je n'envoyais plus l'intérêt, le jeu et l'utilité.

 J'ai attendu que cela passe....de sortir de ma nébuleuse.

Ne sachant pas faire les choses à moitié, j'avais besoin d'un break, d'un vrai, d'une grande diète informatique.

Besoin de revenir à l'essentiel et de me concentrer sur l'instant présent, sans stresser parce que je n'ai pas répondu à tous les commentaires ou aux emails dans la journée  ou que je n'ai pas rendu visite aux "copines" .
Et la curiosité de voir ce qu'il restait de VRAI quand on se substituait à cet environnement virtuel.

Il était nécessaire de prendre du recul et de refaire corps avec uniquement la "vraie vie" sans d'autres obligations que celles liées à mon devoir d'état.

Tout  à la fois,  je trouve cela très enrichissant et les liens qui en découlent sont forts sympathiques mais cela me prend trop de temps, limite esclavagisme parfois, et le côté liens virtuels-superficiels-intéressés  ont leurs faiblesses au quotidien.... parfois beaucoup de bruit pour rien.

Ce blog me posait un vrai problème, j'avais décidé de liquider le superflus.

Cependant, des points restent à résoudre, même si l'envie de continuer est de nouveau là !
Il devient impératif pour moi de ne plus être happée par internet....

 J'ignore "pourquoi comment" mais les journées passent encore plus vite et
mes planning quotidiens sont de plus en plus chargés...



En attendant, ce temps retrouvé m'a permis de COUDRE et de faire d'autres choses.... de me sentir plus légère.

Cache-coeur, gilet, tuniques et pantalons, bricoles pour ma demoiselle.... cadeaux de naissances à la pelle....

affaires à suivre!

 Merci à toutes pour vos gentils commentaires et emails, pardon à celles que j'ai un peu inquiétées et à celles qui ont même fini par me téléphoner....

J'ai beaucoup de retard, mais là, honnêtement, je crains de ne pouvoir le rattraper rapidement.. et je vous mande votre indulgence!

Info, pour MARIE- ALBANE, au sujet des badges :
il s'agit juste de photocopier des dessins et de les découper pour les "badger"!
Bonne application!

pour Tocade, sur le sujet mise à jour de la brodeuse : j'ai suivi les manip' proposées sur le forum des brodeuses, que tu peux lire mais demande à Sabine, la vraie PRO.... j'ai pas encore pas pris le temps de comprendre comment mettre à jour la machine! ;-)


édit
hé hé les copains! no pb pour ceux-celles qui n'ont pas donné de nouvelles!  ;-))))

Publié dans Secret d'atelier

Commenter cet article

aurore 30/09/2008 12:45

Continuez, je vous en prie. Votre blog me fait régulièrement sourire depuis plus d'un an. Et insitée par vos jolies réalisations je me suis même mise à la couture (enfin, un nid d'ange pour une amie enceinte...).Donc merci de consacrer tant de temps à ces pages !

Marili 29/09/2008 21:34

Marquiz je partage ton point de vue et surtout merci d'être là !!L'essentiel c'est de faire les chose COMMe on a envie!ps: je peux avoir un conseil déco??

dadame 29/09/2008 14:10

je te comprends c'est pas facile de gérer une passion! moi je blogue au café du matin 10 minutes, idem à ce luide l'apm et au moment dees devoirs car comme la mère l'oie j'ai mis un banc d'écolier et pupitre à côté de l'ordi! merci de poser cette question... à chacune dans son fort intérieur!

damouredo 28/09/2008 09:41

Je crois qu'on passe toutes par là à un moment...Tu fais partie des "vieilles" blogeuses. Alors un peu normal je pense.

Philippe 26/09/2008 13:32

Comme tu le dis (ayé je te tutoie) un blog peut être compliqué. Il faut savoir conserver un minimum de distance, et d'ailleurs sans doute, comme pour beaucoup de choses dans la vie, ne pas oublier une notion de simple bon sens : le juste milieu. J'adore mon blog et les échanges qu'il procure mais j'essaie de ne pas oublier la place qu'il doit garder. Echanger avec des gens dont je ne connais ni l'histoire, ni le visage ni la voix ne doit pas pour moi rivaliser avec ma famille, mes amis ni tout ce qui constitue ma sphère privée de façon générale. Mais les blogs ont des charmes puissants et il est important de savoir réfléchir sur sa propre pratique. Personnellement j'y arrive très bien : un blog ok, mais jamais plus de 24 heures par jour ! Et je m'y tiens !!!