halte spi du mardi

Publié le

Saint Luc 10, 38-42

Alors qu’il était en route avec ses disciples, Jésus entra dans un village. Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien ? Ma sœur me laisse seule à faire le service. Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée. »

Prière d’introduction Seigneur Dieu, j’ai besoin de la lumière de ton Esprit pour affermir et éclairer mon cœur. Je t’aime vraiment et je veux que cet amour grandisse. Je crois que tu es la source de la paix et de toute grâce. Je désire ardemment te voir face à face car la vie éternelle consiste à te voir et à t’aimer.

Demande Seigneur Jésus, augmente ma soif de te connaître. Et te connaissant mieux, augmente mon amour pour toi.

Points de réflexion

1. Agir tout seul. Dans notre vie spirituelle, nous sommes souvent comme Marthe : inquiets, occupés à un tas de choses, irrités de ce que personne n’apprécie et ne reconnaisse tout ce qu’on fait. C’est que nous essayons de tout faire par nous-mêmes. Dieu a été mis hors de notre circuit. Il y a une leçon précieuse à apprendre aujourd’hui à Béthanie avec la visite de notre Seigneur à ses amis.

2. L’action a plus de poids que les paroles. Il y a deux actions différentes en jeu ici, bien quelles ne sautent pas aux yeux tout d’abord. La première est évidente, c’est celle qui occupe Marthe. Elle vaque aux soins de la maison et de l’hospitalité qu’exige la visite de Jésus. Ce n’est pas une mauvaise chose. C’est un travail qui revient à chacun. Pourtant, l’attitude de Marthe est mauvaise. Elle a oublié l’action la plus importante, celle que lui enseigne sa sœur : Jésus doit être le premier servi. Il faut, nous aussi, nous mettre à ses pieds et l’écouter. Il guidera ensuite nos actions.

3. Prière et apostolat. En dépit de ce que nous pouvons penser de prime abord, c’est la prière qui est la clé du succès de notre apostolat. On peut faire quantité de choses sans faire ce qui est le plus essentiel pour le Christ. Premièrement, nous sommes appelés à être avec Lui. Notre intimité avec Lui doit grandir. C’est dans le silence, aux pieds du Maître que nous trouverons la force et la sagesse d’accomplir pleinement notre apostolat.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, ne permets pas que j’oublie cette vérité essentielle au sujet de la prière. C’est en elle que nous trouverons la force et l’amour pour notre action apostolique. Accorde-moi la grâce d’approfondir ma prière de chaque jour et qu’ainsi je me sente porté à te servir dans mes frères et mes sœurs.

Résolution Aujourd’hui, je resterai un moment devant notre Seigneur, présent dans le Saint Sacrement.

Publié dans Magnificat

Commenter cet article

Les fillettes 08/10/2008 08:18

Merci beaucoup pour cette réelle "halte" du mardi....

gabacha 07/10/2008 21:28

Et dire que j'ai failli cliquer ailleurs sans lire ce message ... merci !!

dadame 07/10/2008 18:07

merci...

Poupette 07/10/2008 15:28

AAAAhhh! merci bien ma bonne dame, un peu de brut dans notre monde de ... traînes savates!!! (oh! je dis ça, et je sais qu'on fait toutes le maximum, non!! mais pour ce qui est du spi en question... bennn... j'ai beau en faire, ce n'est jamais assez... toujours mieux, n'est-il pas la meilleure des devises??? alors ce serait la notre ..on dirait??? hein? )Merci encore!

Filoufor 4 07/10/2008 14:34

Merci de nous aider à remettre les pendules à l'heure ou ne pas confondre ce que l'on sait et ce que l'on fait.