la légende de la petite maison dans la prairie à l'automne

Publié le

Voilà, le décor est campé. Soirée avec Chéri-Chéri devant le dvd légende d'automne prêté par un ami.
hum
qui l'a vu?
attention, aux inconditionnelles de ce chef d'oeuvre, fermez cette page....Pour celles qui ne le connaissent pas.... vous êtes libre de prendre des risques en lisant ce qui suit. Ceci n'engage que moi....et libre à vous de penser le contraire.... j'assume mes écrits! ;-)

Tout d'abord, un bon point, un de mes acteurs préféré y joue.... Anthony Hopkins bien entendu! nan pas Brad.... je l'aime bien mais bon.... c'est Anthony qui passe d'abord. Il en fallait un peu pour me motiver car le titre me faisait penser à un auteur d'autres chef d'oeuvres de la littérature anglaise.... Barbara Cartland....et ce n'est pas ce que je préfère....

Alors.... comment vous dire.....tout d'abord, un 20 sur 20 pour la photo, les décors sont magnifiques et un 20 sur 20 pour les acteurs qui jouent parfaitement. Brad a bien mérité son oscar et je ne comprends pas qu'Anthony n'en ai pas eu un.

Dans le film il y a un colonel en retraite, Anthony Hoptkins, père de 3 garçons :Tristan, Alfred et Samuel. Sa femme le quitte- ça commence bien- car elle ne supporte pas la vie au grand air.....et préfère une belle maison bourgeoise en ville.

Samuel s'amourache de Susannah, jeune orpheline, qu'il a l'excellente idée de présenter à sa famille..... au premier regard, le réalisateur, gros Jean comme devant, nous fait comprendre qu'Alfred tombe amoureux de sa future belle-soeur et que Susannah tombe amoureuse de son futur beau-frère..... Tristan.

Déjà, ça croustille....

Pas de bol, Samuel veut absolument partir défendre les intérêts de l'Angleterre dans le conflit de la première guerre mondiale... son papa lui dit que c'est pas bien, vu son expérience.... mais il n'en a cure..... merci pour le cliché grossier sur le conflit de générations..... déjà vu dans Patriot etc....

Ses grands frères décident de l'accompagner pour veiller sur lui..... Ce qui est très cool, c'est qu'il annonce son départ avant même d'en avoir parlé à sa fiancée.... bonjour la communication dans le futur couple....et  premières larmes (durant le film, on souhaite ardemment le sponsoring de kleenex).

E-vi-de-ment, Samuel meurt dans d'atroces circonstances. Il échappe à la surveillance de Tristan pour assurer une dangereuse mission. Vilain Tristan qui fait mal son boulot de baby sitter, va !
L'auteur y va avec la pelle : en héros, Samuel se retrouve coincé dans des barbelés, aveuglé par le gaz moutarde....deux allemands prennent  soin d'installer une mitrailleuse pour le zigouiller.... pendant que Samuel crie "Tristan" et que Tristan crie" Samuel" puis "Nannnnnnnnnnnnnnn".... vous imaginez la scène.

Trop tard, les méchants ont tiré et Tristan n'est pas du tout content et culpabilise un max', ce que l'on comprend aisément. A la mode indienne, il arrache le coeur de son frère et l'envoie à son papa pour qu'il soit enterré dans la propriété.... dois-je ajouter que les allemands responsables de ce meurtre lamentable.... ne survivent pas....

Bref. Alfred rentre en premier à la maison à cause d'une  jambe abîmée.... et tente sa chance auprès de Susannah qui n'en a cure. Tristan-Brad rentre à son tour et là, alors qu'on ne s'y attend pas du tout, du tout, la fusion opère avec son ancienne future belle soeur qui devient donc sa fiancée.

A ce moment là, on se dit que tout devient rose, Susannah connait enfin le bonheur. Mais non! Que neni!!!

Tristan a quelques troubles psy à cause de ce qu'il a vécu durant la guerre et décide de partir vivre sa passion de la chasse à travers le monde..... laissant Susannah en larmes (heu, lui aussi a les yeux qui brillent, hein, faut pas nous faire croire qu'il part le coeur complètement libre).

Elle lui promet de l'attendre, même toute la vie, gloups. Finalement, Tristan disparaît et lui envoie un jour une lettre pour lui conseiller d'aller voir ailleurs pour de vrai. Ce qui met Alfred hors de lui, lui qui aime vraiment Susannah, et flanque une attaque au Colonel......le colo ne veut plus parler à Alfred, jamais jamais, il est trop fâché..... re grosses larmes.... Mention spéciale à Anthony qui simule une paralysie faciale avec beaucoup de brio.

Les années passent et Tristan revient! Et oui! Et que fait-il? hein? Il va voir Susannah qui est mariée à Alfred (ah bon? mince, je m'en saurais pas doutée) et qui a fait son deuil de son Amour......et patatra.... un petit coup de  "4 mariages et un enterrement"..... elle n'est plus libre.... dom'dom.....
Pas grave, il se console dans les bras d'une autre, Isabelle, qu'il connaît depuis son berceau et qui doit avoir 10 ans de moins. Ça flanque un sacré coup à Susannah.... d'autant plus qu'Isabelle n'a aucun souci pour lui donner des fils, elle.... alors que Susannah reste stérile.... re kleenex.

A ce moment là
, je sais je l'ai déjà dit plus haut, donc à ce moment là, que peut il se passer de plus ? Mais oui, c'est un film dra-ma-tique..... jusqu'où iront-ils?

Et bien  c'est pas compliqué. Nous sommes en pleine prohibition et Tristan "vend" de l'alccol..... ses concurrents ne sont pas contents et l'intimident..... et là je résume...... après une nouvelle séance de kleenex où Tristan-Isabelle et leurs enfants croisent Alfred et Susannah à la foire à Neuneu, Isabelle reçoit une balle perdue sur le chemin du retour......Tristan se met encore en colère, mais n'a pas le dessus, est assommé.Les méchants poussent le vice à  lui voler son argent! Mince, plus de kleenex.....

Après, nouvelle couche de drame. Alfred qui trempe dans la politique de haut niveau, vient chercher son frérot pour lui faire faire quelques jours de prison! Bah oui.... il a  amoché celui qui a tué sa femme et ça ne se fait pas..... Alfred en est très gêné, mais il n'a pas le choix... "laisse tomber, ils sont plus forts que toi"  qu'il dit à son frère.

Puis là, nous arrivons au summum de la section kleenex, à la cerise sur le gâteau......

Tristan est sorti de prison et va s'occuper des méchants qui l'ont fait veuf.... et pas dans la dentelle..... j'ai fermé les yeux, je ne pourrais pas raconter.
En même temps.... Susannah se .... suicide! Et plein de délicatesse, Alfred envoie un message à  son frère pour lui annoncer  qu'il a gagné et lui renvoie Susannah.... et hop, encore un trou....

Le même jour de l'enterrement de Susannah, dont la tombe est à côté de celle de Samuel et d'Isabelle si vous suivez bien, débarque le shérif véreux (merci au réalisateur de nous avoir campé le vil personnage dès les premières scènes, une heure plus tôt) et sa suite..... alors que Tristan-Brad fait son sac.... et les découvre en sortant ... gentiments armés auprès de sa progéniture et du reste féminin de la famille....

Faisant fi des détails, ils sont tous liquidés -les méchants- grâce au colonel qui, malgré sa paralysie, dégaine sa winchester et sauve sa descendance ......et mieux.... alors qu'un méchant s'écroule avec son arme qui se vide vers le colonel, Tristan-Brad se jette devant son père pour le sauver.... et une balle bien visée met fin au carnage...tadam mais qui est-ce? Tous les visages se tournent au ralenti vers Alfred!!!!! Merci Alfred! On ne s'attendait pas du tout du tout à ce que ça soit toi.....

Après, Tristan-Brad retourne à sa seule passion : la chasse et abandonne ses fils à son frère. Il se fera dévorer par un ours, SON ours du début du film dont je ne vous ai pas parlé, une trentaine d'années plus tard.....

Tout le monde a suivi?

Conclusion, Tristan qui n'a jamais respecté les règles, vécu pour ses passions, chasse, alcool et sexe et a réduit sa famille à néan..... reste le grand héro du film.....

Or donc, je m'insurge contre ce genre de film au drame facile. Les caractères des personnages sont survolés, l'histoire est finalement bien pauvre.

Un film dramatique n'est pas une accumulation de drames kleenex, de violence parfois gratuite et mérite de la finesse. Si je dois citer des films dramatiques, me viennent "la vie est belle", "le vieux fusil", "l'anglaise et le duc", voire "gladiator" (et encore, mais c'est histoire de citer quand même un film américain)......

Assurément, ces légendes, dont je n'ai pas encore compris le titre- je fais un blocage- sont un film à gros budgets avec de bons acteurs sur une histoire sans saveur. Oui, je suis très critique, peut-être trop exigeante....mais une chose est certaine, comme l'assurait Pierre Desproges à juste titre, il est bien plus difficile de faire rire que de faire pleurer...... et faire pleurer avec facilité, sans subtilité est un commerce dont certains réalisateurs profitent sans scrupule et sans art.

Autant se faire une cure en coffret de die hard avec Brucinet Willis le tendre ou "l'arme fatale" avec le grand Mel Gibson.... il y aura de la baston, du sang, pas de finesse, un peu d'humour et je ne serai pas déçue car je n'en attendrai rien d'autre!

j'en ai profité pour me mettre à jour de mes réponses à vos commentaires..... me reviennent déjà des    This is an automatically generated Delivery Status Notification.     

Delivery to the following recipients failed permanently: je suis maudite, rien de moins!!! ;-))



Publié dans Patati et patata

Commenter cet article

nathetvoila 24/01/2009 13:37

mais comment t'as fait ???!!! t'as pris des notes au fur et à mesure ??!! bon en tous cas, je n'ai plu envie de le revoir, c'est pas grave...j'ai la mélodie du bonheur en DVD !! préviens -moi quand tu as reçu mon Ti-courrier !

carabas 24/01/2009 18:14


même pas..... mais j'en ai parlé 24 heures après, ça aide.... et quand je regarde un film, je suis DANS le film!!!!

toujours rien au courrier, mais rassure toi, tu seras aussitôt prévenue.


pimprenelle 13/01/2009 16:29

c est... mais alors... TOUT a fait ca !!!!je partage a 200%...critique cinematographique ca te tente ????pim

Poupette 13/01/2009 09:21

waouuuuhhh!!! quelle histoire... presque aussi compliquée que les Mazo de La Roche... (famille Jalna) bou!!! mais figure toi, que je n'ai pas sorti un kleenex, et que grâce à toi, je me ferai fi de voir ce film... c'est finalement tout ce que je n'aime pas... bien d'ac avec toi pour ce qui est de la trilogie de l'arme fatale!!! je suis conquise!!

Dorémi 13/01/2009 01:29

Bonsoir et bonne année,Ce film est l'adaptation de la nouvelle du même nom écrite par Jim Harrison, et qui donne son nom au recueil édité en 10/18. Malheureusement, le film est bien en-deçà du livre…Au plasir.

Lystig 12/01/2009 23:44

tiens, j'en pense la même chose... je l'avais vu au cinéma., j'avais gagné des places ! mais bon, c'est à v oir quand on a la grippe au fond du lit !