un dernier coup de pinceau

Publié le


dernier barbouillage de l'année 2008 et dernier cours de dessin aussi.... il fallait bien que je me résigne....les horaires ne me permettant plus de gérer convenablement mon devoir d'état.... Mais ce n'est pas très grave, j'en reprendrai un jour....dans quelques mois ou quelques années....

Pour cette toile, il fallait choisir une porte....alors, j'en ai choisi une qui avait un sens pour moi, une raison d'être peinte.... et fut prétexte à en faire cadeau de Noël pour  Chéri-Chéri....



un bébé bien joufflu croqué en plein sommeil... beaucop de souffrances!!!
Et je n'en suis pas très très satisfaite....mais je sais je sais, mon professeur m'a remontée le moral en m'assurant que les bébés, c'est dur à dessiner! ;-)
  même pô remaqué !

Une dernière bise à Léonard et je ferme la porte.....



Publié dans Léonard et moi

Commenter cet article

damouredo 11/03/2009 21:10

Pour avoir vu tes débuts...j'avoue que tu as vraiment fait d'énormes progrès. C'est bien d'arrêter...de reprendre. Franchement bravo. Et la toile avec la porte et les fenêtres, très chouette !

carabas 13/03/2009 08:54


Merci beaucoup Do!


ClemOrange 26/02/2009 20:45

La toile de la porte... j'adore !!

carabas 28/02/2009 14:15


merci Clem!


superyoyo68 25/02/2009 19:39

Dommage qu'elle arrête la petite marquise...elle est douée !!! bisous jolie et à bientôt !

carabas 28/02/2009 14:07


bah merci Yoyo!!


Leocadie 25/02/2009 00:51

L'avantage de la peinture c'est que ça peut se faire à tout âge et n'importe où...Mais j'espèreq que tu auras encore un peu de temps pour peindre chez toi, tu es douée!

carabas 25/02/2009 09:05


Merci beaucoup Léo.
Le temps......ah...ce vilain temps qui défile..... mais en effet, rien n'est jamais perdu en dehors de lui!


Frédérique 24/02/2009 23:58

tu as un joli coup de pinceau car la première toile j'ai tout simplement cru que c'était... une photo !ok il est tard et ok je n'ai pas mes lunettes, mais c'est vraiment très réussi.Bravo !

carabas 25/02/2009 09:05


Merci beaucoup Frédérique.
L'important est ce que l'on ressent !