halte spi du mardi

Publié le

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7,7-12.

Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s'ouvrira. Lequel d'entre vous donnerait une pierre à son fils qui lui demande du pain ? ou un serpent, quand il lui demande un poisson ? Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l'Écriture : la Loi et les Prophètes.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Commentaire du jour :

Cardinal Joseph Ratzinger [Pape Benoît XVI]
Retraite prêchée au Vatican, 1983 (trad. Le Ressuscité, DDB 1986, p. 41)

« Mon Seigneur, notre Roi, c'est toi le seul Dieu. Viens me secourir, car je suis seule et je n'ai pas d'autre secours que toi » (Est 14,4)


      Dans l'Evangile, Jésus nous invite à la prière : « Demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira ». Ces paroles de Jésus sont très précieuses, parce qu'elles expriment la véritable relation entre Dieu et l'homme, et parce qu'elles répondent à un problème fondamental de toute l'histoire des religions et de notre vie personnelle. Est-il juste et bon de demander quelque chose à Dieu ? ou bien l'unique réponse correspondant à la transcendance et à la grandeur de Dieu ne consiste-t-elle pas à le glorifier, à l'adorer, à lui rendre grâce, en une prière qui sera donc désintéressée ?...

      Jésus ignore cette crainte. Jésus n'enseigne pas une religion pour élites, totalement désintéressée. L'idée de Dieu que Jésus nous enseigne est différente : son Dieu est très humain ; ce Dieu est bon et puissant. La religion de Jésus est très humaine, très simple -- c'est la religion des simples : « Je te rends grâce, Père, Seigneur du ciel et de la terre, car tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et tu les as révélées aux petits » (Mt 11,25). Les petits, ceux qui ont besoin de l'aide de Dieu et le disent, comprennent beaucoup mieux la vérité que les intelligents qui, en refusant la prière de demande et en n'admettant que la louange désintéressée de Dieu, construisent une autosuffisance de l'homme qui ne correspond pas à son indigence, telle que l'expriment les paroles d'Esther : « Viens à mon aide ! » (14,4) Derrière cette noble attitude qui ne veut pas déranger Dieu avec nos petits malheurs, se cache le doute suivant : Dieu a-t-il le pouvoir de répondre aux réalités de notre vie, Dieu peut-il changer nos situations et entrer dans la réalité de notre vie terrestre ?...

      Si Dieu n'agit pas, s'il n'a pas pouvoir sur les événements concrets de notre vie, comment Dieu reste-t-il Dieu ? Et si Dieu est amour, l'amour ne trouvera-t-il pas une possibilité de répondre à l'espérance de celui qui aime ? Si Dieu est amour, et s'il ne pouvait pas nous aider dans notre vie concrète, l'amour ne serait pas l'ultime pouvoir du monde.

Publié dans Magnificat

Commenter cet article

Poulpy 10/03/2009 14:54

Haut, fort et clair...Benoît XVI fidèle à lui-même...Quelle profondeur dans cette méditation d'apparence si simple...Merci !

chopine 10/03/2009 14:05

c étonnant que cette halte suscite aussi peu de commentaires, alors que les textes sont toujours à propos, merci...

carabas 11/03/2009 08:23


tu sais, elle n'est pas spécialement faite pour qu'il y ait des commentaires, mais juste pour nourir ceux qui passent.... ou laisser une attention de prière. Mais il est certes toujours agréable de
lire la réflexion d'une lectrice.


erpla 10/03/2009 13:35

merci pour moment de recueillement et de reflection .Je voudrait confier mon Grand-Pere, qui n'a plus gout a la vie .

carabas 11/03/2009 08:24


en UP.
Je l'ai noté sur mon petit carnet...


croixdeprovence 10/03/2009 13:32

La route vers cette Rencontre extraordinaire vers laquelle nous cheminons  ,n' est que plus facile à la lecture de cet évangile du jour ...

Clotilde 10/03/2009 13:04

Posté ;D))J'ajouterai un commentaire que nous avons eu sur cet évangile à Paray-le-Monial il y a 2 ans : "J"sus nous a dit demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, mais il n'a pas dit qu'on recevrait ce qu'on avait demandé et qu'on trouverait ce qu'on avait cherché... il a seulement dit que notre Père du Ciel sait de quoi nous avons besoin..." Alors abandon, offrande, foi : tout un programme dont j'ai bien besoin en ce moment ;D))

carabas 11/03/2009 08:25


merci pour cet éclairage auquel je n'avais pas songé ainsi, même si je sais qu'on ne reçoit pas forcément ce que l'on demande, mais ce dont on a besoin..... Bon courage Clotilde.