halte spi du mardi

Publié le par la marquise de Carabas

Saint Luc 6, 39-42

Jésus s’adressait à ses disciples en paraboles : " Un aveugle peut-il guider un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous les deux dans un trou ? Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; tout disciple accompli sera comme son maître. Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ! Comment peux-tu dire à ton frère : "Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil", toi qui ne vois pas la poutre qui est dans ton œil ? Hypocrite, ôte d’abord la poutre de ton œil ; et alors tu verras clair pour ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

Réflexion

1. L’œil par lequel nous voyons. L’œil est une porte à double sens. Nous apprenons et nous montrons par nos yeux qui nous sommes. Comme cela est important ! L’œil est la fenêtre de l’âme. Il reflète la vie de l’âme, sa lumière ou ses ténèbres. C’est pour cette raison que Jésus nous avertit : « si ton oeil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres ! »(Matthieu 6, 23) L’œil spirituel est notre conscience. S’il est dans la vérité et la lumière, le bien que nous faisons dans notre vie se verra facilement. Sinon, nous risquons une conscience déformée, la médiocrité et même de prendre le mal pour le bien. Quelle situation terrible ! Est-ce que je soigne ma vue ? Est-ce que je vérifie tous les soirs qu’elle ne soit pas dans l’erreur ou corrompue ?

 

2. Le maître aveugle. Le pare-brise est important pour le conducteur, surtout s’il a charge de passagers dans un avion ou un autobus. Quand les conditions climatiques couvrent le pare-brise de brouillard ou de glace, il doit retrouver la visibilité. Sinon, il peut y avoir un désastre. Un maître est plus qu’un chauffeur. Un maître doit non seulement comprendre la vérité, mais essayer de la faire appliquer dans la vie de ses élèves. Un maître avec une conscience nébuleuse ou déformée est pour ainsi dire aveugle. Il ne peut ni connaître la vérité ni conduire les autres. Encore pire : il les induit en erreur. « Le disciple ressemble au maître ». Nous sommes nés aveugles. C’est seulement par le baptême et par la purification de la confession que notre vue est soignée et guérie. Le péché, promu par l’esprit du monde et par le diable, provoque des tempêtes spirituelles sans arrêt dans notre âme. Les maîtres doivent examiner leurs propres consciences avant de considérer celles de leurs élèves. Combien de plus la prière et les sacrements sont importants pour moi, maître, parent ou apôtre !

 

3. Le puits ou la lumière. Ce n’est qu’avec une aide venant de l’extérieur que l’on peut se sortir d’un puits. Pourtant, nous sommes prompts à critiquer, à passer jugement et à corriger les autres. Sommes-nous en train de tomber dans un puits ? « Non, mais j’ai raison ! » répondons-nous. La grâce de Dieu seul peut nous sauver du puits de l’orgueil. Il est plus facile d’ inspecter d’abord puis d’éclairer le chemin avant de s’y lancer ! Nous, et ceux qui nous suivent, éviterons alors de tomber dans le puits. Alors, je dois d’abord examiner mon propre comportement et ma propre conscience avant « d’éclairer » les autres. La poutre est plus facile à voir et plus facile à enlever de mon propre œil. Alors, la lumière de ma vie montrera le chemin aux autres et, s’il est nécessaire, je pourrais avec une délicatesse et une précision chirurgicale ôter la paille de l’œil de mon voisin car je verrai tout avec la lumière humble et douce de l’amour de Dieu.

Prière

Seigneur, accorde-moi l’humilité de considérer d’abord et surtout ma vie spirituelle et ma relation avec toi. Montre-moi comment je peux alors guider les autres avec douceur.

 

sources

Publié dans Magnificat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isa de G 08/03/2010 07:45



La paille, la poutre...voici des choses maintes fois répétées à mes enfants...



la marquise de Carabas 09/03/2010 09:23


et à nous mêmes aussi.... apprendre à dissocier personne et acte....ne pas oublier qu'on a pas forcément tous les éléments pour être à même de comprendre....difficile de l'appliquer
naturellement....sans se faire violence!


Anne-Laure 07/03/2010 23:35


ça ne fait rien si c'est en avance, car j'ai bien besoin des conseils de Celui qui est là-haut...

Ma soeur qui habite en Charente-Maritime  n'avait eu aucun déga^t suite à la tempête de dimanche dernier... mlagré 4 jours sans eau, ni chauffage, ni lumière... mais je me suis réjouie trop
vite.

Sa maison a entièrement brûlé avant-hier, est-ce les suites de la tempête parce-que la cheminée a trop servi? Je ne sais pas... Elle a tout perdu! 40 cm de cendres dans le salon qui est à ciel
ouvert... Plus rien ne subsiste, aucun meuble aucun livre de sa chère bibliothèque, les tableaux tout est anéanti ... Cea
la nous ramène à notre modeste conditions de mortels...comme quoi les biens matériels sont bien peu de chose...


la marquise de Carabas 08/03/2010 07:41


Anne-Laure...je t'envoie un mail.


Lystig 07/03/2010 21:47


saturday's night fever on sunday ?
nous sommes dimanche pour la halte spi du mardi...


la marquise de Carabas 08/03/2010 07:40


pour une fois que je ne la poste pas au dernier moment...;-)
ob s'embrouille...