Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Publié le par la marquise de Carabas

Acte I

La scène se passe dans un magasin de prêt à porter.

Je sillonne les rayons, un peu désappointée de voir ce qui est proposé...rien ne répond à mon attente, à ce que je cherche.

Alors que je quitte le rayon homme...


-pssst.
Je m'arrête et regarde autour de moi, personne.
-psssst.
-mais enfin, qui m'appelle?
- moi.... la chemise...sur la gauche.

Je pivote et aperçois un portant duquel pendent quelques chemises avec de grosses étiquettes jaunes.

J'observe, incrédule, le bras d'une chemise qui s'agite et m'invite.

- vous voyez la grosse étiquette, me dit-elle.... je suis bradée pour une misère, personne ne veut de moi! S'il vous plaît...ne me laissez pas ici, sinon je vais être renvoyée par l'employé et je finirai ma vie dans un carton, au mieux....
Je m'approche et observe l'article de plus près.
Chemise homme taille 4! m'exclame-je. Mais que voulez-vous que je fasse de  vous?!  Personne ne pourra vous porter chez moi!
La chemise se froisse, je m'excuse aussitôt.
- c'est toujours pareil, il n'y en a que pour les maigres, se lamente-t-elle.
- ne le prenez pas mal.... je n'y suis pour rien.... et puis, c'est tout de même étonnant, il y a de plus en plus de ...personnes fortes....et je suis certaine que l'une d'entre elles se fera une joie de vous avoir!

La chemise se froisse un peu plus et me réponds avec un trémolo dans la voix.

- Ne le croyez pas.... vous avez vu mes motifs? Cela ne ferait qu'aggraver l'embonpoint apparent de mon futur propriétaire... allez, s'il vous plaît, faites-une bonne action.
Je pince le coin de ma bouche en signe de réflexion intense et retourne l'étiquette..
- 4 euros!
-  vous voyez, je ne vous coûterai pas bien cher.......
- oui, mais si c'est pour vous installer dans un de mes cartons, je n'en vois pas bien l'intérêt.... les employés vous ont-ils soudoyé pour obliger quelqu'un à vous acheter... je ne vois vraiment pas comment je puis vous faire vivre chez moi.
- mais si... j'ai une idée! Je suis prêt à me sacrifier....offrez moi une seconde vie dans une autre taille!
- voilà que je parle à une chemise anorexique!
- mes parents ont donné vie à de très jolies tuniques, vous savez.... j'ai croisé de charmants modèles dans un autre rayon!
- mouais...cela pourrait peut-être se faire, je me souviens d'avoir déjà pratiquer cette opération...mais dans une taille plus saillante.... et vous vous laisseriez découper sans rébellion ni révolte? Vous seriez portable à la fin de cette chirurgie salvatrice?
- je m'y engage! Je suis prête à subir le scalpel de vos ciseaux et du découd vite.... cela sera pour moi un honneur de servir la science textile!
- bon, allez, j'ai pitié de vous, je vous embarque....au final,  votre motif me plaît beaucoup....je verrai ce que je pourrai faire...



Je saisis la chemise. Alors que je vais me diriger vers la caisse, deux cris me font sursauter
- et nouuuuuuuuus et nous!!!
deux autres chemises s'agitent. L'une d'elle est la soeur de celle que je viens de délivrer, mais fond blanc et motifs noirs au lieu de bleus. L'autre est chocolat avec des rayures ciel et roses.
- s'il vous plaît!!!! Nous nous transformons en tout ce que vous voudrez!
- bah voyons.... ne me laissez pas croire que vous  souhaitez subir la même chose... supportant avec nonchalance mes coups d'aiguilles et de ciseaux! Et puis, vous êtes gentilles....mais je ne suis pas la croix rouge des chemises dont plus personne ne veut!
- Faites votre BA!
- bon, ça va, arrêtez de me prendre par les sentiments...en plus, il vous manque une pression, c'est signalé sur votre étiquette....
- oui mais c'est celle du bas, cela ne vous dérangera pas....
- bon.........je vous adopte.... au moins, vous ne serez pas seules et vous vous tiendrez compagnie...
J'attrape les chemises et je me rue à la caisse, des fois que d'autres se manifestent.

C'est ainsi que je me  retrouve avec 3 chemises importables par quiconque de la maison, mais avec des impressions qui me plaisent bien....


Acte II

La scène se passe dans l'atelier de la couturière.
Elle se demande qu'elle folie la prise de vouloir transformer ces chemises plutôt que de prendre un métrage de tissu...

La première chemise adoptée est posée sur une table et longuement observée.
Je la retourne, l'étale, la déplie, la scrute, l'étudie dans tous les sens.  Comment m'y prendre avec elle, quoi faire ?
Je décide de m' attaquer à son col, puis à sa poche et en enfin à tous ses boutons, ou presque....

Les vacances mettent un terme au projet et la chemise attend sans bouger, sans rien dire, un peu étourdie par les premiers coups portés.

L'attente n'est point vaine, les japonaiseries titillement mes neurones et me donnent matière à l'action.

Je finis par m'arrêter sur le modèle 26 du livre 5, galavanisée par les superbes créations d'une amie, mame' La Cour....

L'opération ne se  fait pas sans peine ni angoisse... la surjeteuse s'en mêle et blesse profondément ma patiente en haut de  la manche.... je lui mets un pansement, mais cela ne me sied guère... malheureusement, c'est incurable...

D'autres stigmates de sa vie antérieure subsistent au niveau des boutonnières et je ne sais comment les panser....
Mais au bout du compte, je suis vraiment ravie de cette nouvelle vie, et la rescapée aussi!


Epilogue

si certaines souhaitent un tuto de cette tranformation, qu'elles le signalent, car je n'ai évidemment pas songé à prendre des photos au fur et à mesure.... et je ferai un schéma ou bien, la fois prochaine, des photos avec les autres transformations qui m'attendent! ;-)




Publié dans Madame Coud!

Commenter cet article

ancha 07/04/2010 20:59



Bonsoir,


Quel plaisir de lire ces 2 actes et surtout de découvrir le dénouement!


Bravo pour l'imagination et le style de l'auteur. Puis-je me permettre de demander quelques renseignements pour tenter de jouer à mon tour la même pièce chez moi?


Bien cordialement, Anne Charlotte



la marquise de Carabas 08/04/2010 10:21



vous trouverez dans les articles suivants un pas à pas...


il faut que je pense à ajouter li lien ici....



pont des lions 20/11/2009 23:31


Extraordinaire ta transformation!
Le début et le milieu de l'histoire  me ressemble beaucoup... mais après il y a blocage... donc stockage... au cas où une lueur d'inspiration, que dis-je de génie parviendrait jusqu'à moi...
je veux bien qq explications si tu peux...
Laure


sophie 20/11/2009 15:33


Je ne le toruve plus ... GRRRRR !!!!!!!!
(Merci, je vais re-rechercher !)


la marquise de Carabas 21/11/2009 14:20


9 septembre!


sophie 20/11/2009 12:43


Tu as retiré le "livre en tissu" ?
Mais non je ne fais pas une fixette dessus ! Je voulais juste et sans honte, te copier !!!


la marquise de Carabas 20/11/2009 14:42


bah non, j'ai rien retiré du tout!!!!!


coeurdeshommes 16/11/2009 20:22


Alors là bravo! et pour le tuto je suis preneuse!


la marquise de Carabas 18/11/2009 10:28


promis!