à propos de la Vie

Publié le par mcarabas

Téléthon : mise en garde de Mgr Cattenoz source salon beige

La polémique sur le Téléthon prend un nouveau tournant, avec la publication d'un communiqué de Mgr Cattenoz :

"Chaque année, le Téléthon fait appel - comme d’autres évènements - à la générosité des français. Chaque année, les français sont heureux d’être réunis dans un élan national de solidarité qui, grâce à la télévision, est aussi gigantesque que festif. Comme évêque, je salue le dévouement des organisateurs, l’enthousiasme de ceux qui participent aux nombreuses activités proposées et l’aide financière apportée par tous ceux qui donnent dans l’intention d’aider la recherche sur les maladies rares.

Néanmoins, pour que cet effort garde tout son sens, il faut souhaiter que les fonds collectés servent intégralement à des recherches scientifiques qui respectent la vie à tous les stades de son existence et n’atteignent en rien à la dignité de l’homme. Je souhaite que tous les donateurs restent vigilants sur l’utilisation des fonds collectés par le Téléthon et qu’ils puissent assurer un véritable droit de regard pour la pleine réussite d’une opération qui, en soi, mérite d’être soutenue.

Comme tout élan de solidarité, le Téléthon est et sera beau dans la mesure où il respecte et respectera l’homme et tout homme, même dans ses stades les plus fragiles."


Il m'avait été proposée de faire une bricole pour le blog-téléthon.
J'avais répondu à la personne ce qui me gênait dans l'utilisation d'une partie l'argent récolté, à savoir l'élimination des plus faibles, du fameux dpi..... bien que j'étais plutôt partante pour ce genre d'opération. En dehors de m'adresser une seconde invitation.... elle ne m'a pas répondu sur ce qu'elle en pensait.

Parce que oui, je fais partie de ces incorrects et de ces fous à croire que la vie est là dès le départ pour former un vrai petit d'homme et pas une carotte.... et que de l'éliminer si petit est un meurtre, au même titre que ce qui se fait au états unis (au moment de l'accouchement, une aspiration du cerveau est faite avant la sortie du bb, ainsi le bébé n'est pas considéré comme vivant à la naissance..... monstrueux) ou de tout crime contre tout être humain.

bref

Si par hasard il y a des personnes qui pensent la même chose et qui ont le courage de leurs opinions, elles peuvent soutenir Monseigneur Rey, évêque de Fréjus à l'origine de la polémique, qui subit un linchage médiatique.... et prier pour tous ceux qui défendent la vie, pour les victimes, parents et enfants..... et leurs bourreaux.

http://diocese-frejus-toulon.com/Il-n-est-plus-possible-de.html

<mailto:dominique.rey@diocese-frejus-toulon.com>
dominique.rey@diocese-frejus-toulon.com

Je rappelle au passage que les oeufs de grenouilles sont mieux défendus. Toute personne qui écrase un oeuf sera accusée d'avoir stoppé un projet parental et punie par la Loi !
cherchez l'erreur.....
merci l'Europe!

Publié dans Patati et patata

Commenter cet article

MarquizdeCarabas 28/11/2006 21:06

il paraît que c'est un hoax....http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=32946

Karine 19/11/2006 14:46

Bonjour,Active sur l'action du Téléthon depuis très longtemps, je me permets d'intervenir. Je suis une jeune femme catholique pratiquante, maman d'un adorable petit garçon et enceinte d'une petite fille prévue pour janvier 2007. Je suis désolée de voir, de lire de telles choses. Je vous encourage fortement à visiter le généthon afin de savoir sur quoi portent réellemnt ces recherches et sur quoi portent les actions du téléthon.Je suis vraiment attristée par toutes ces positions si négatives. Cela n'enlève pas ma réticence vis-à-vis de l'utilisation des cellules souches. Pour ma part j'ai eu l'immense joie de rencontrer cet homme admirable qu'est Bernard Barataud et je suis confortée dans mes choix de vie : Catholique et active au Téléthon, avec dorénavant un engagement plus fort envers les familles.Bien à vous.

anis* 19/11/2006 00:56

oh, une grenouille de bénitier !!et prendre les fims américains anti-IVG comme référence, c'est être au même niveau que ces bandes d'allumés americains qui attaquent les médecins et les cliniques . C'est tout mélanger, et croire tous les mensonges mis en scène dans ces films .

Julie 17/11/2006 13:55

Concernant le Théléton, j'ai était contacté pour faire quelques petites créa pour le blog théléton et comme je me suis dit : tiens bonne idée une bonne action et ben je l'ai fait... si j'avais su... :-/

Helene 17/11/2006 12:43

Hum, sujet difficile s'il en est. Je n'ai pas envie de polémiquer... mais étant maman d'une petite fille handicapée, je souhaite donner mon point de vue. Bien qu'étant personnellement contre toute idée d'eugénisme, contre l'avortement en général, pour le dire comme ça, je me garde absolument de tout amalgame entre l'avortement "ordinaire" pour "convenance personnelle" et l'interruption médicale de grossesse. Cela me semble une insupportable violence faite aux parents qui dans des circonstances dramatiques, choisissent une img, qui n'est liée à aucune "imprudence" puisqu'ils ont désiré cet enfant. Je crois qu'il faut être très respectueux de la souffrance des parents confrontés à la maladie génétique grave, à l'anomalie chromosomique certaine, et qui décident alors, pour des raisons qui leur sont propres, une interruption de grossesse qu'ils auraient souhaité ne pas vivre. Je n'ai pas été moi-même confrontée à cette situation, et tant mieux, je pense qu'il faut avoir une immense compassion pour les parents qui le sont, quelle que soit leur décision, se garder de tout jugement hâtif. Par ailleurs, accepter ou non le handicap va bien au-delà des convictions religieuses, le handicap est une affaire à régler de soi à soi : je connais des parents non croyants qui s'occupent très bien de leur enfant et l'adorent, des parents croyants qui ont mis leur enfant en internat parce qu'ils ne pouvaient le supporter, ou qui en parlent sans amour et respect... et vice versa. Enfin, vivre avec un enfant handicapé, accepter ce handicap quel qu'il soit, et dans toutes ses conséquences, est difficile, parfois extrêmement difficile ! Je cotoie suffisamment de familles pour le savoir. Il ne faut pas se voiler la face ou se réfugier dans l'angélisme. Il faut que la société toute entière accepte le handicap, depuis la toute petite enfance jusqu'à l'âge adulte. Encore une fois, on m'a sorti des horreurs de méchanceté ou incompréhension pour ce que je vis, qu'on ait des convictions ou non ! En derniers mots, bien sûr que je souhaiterais que la totalité des recherches se fassent dans le sens de traitements...