une école incendiée....

Publié le par mcarabas

Incendie de l'école de Montpellier : communiqué

De la part de monsieur l’Abbé Montjean, directeur du Cours Notre Dame à Montpellier :

Chapelle Notre école a été incendiée par une main criminelle dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 juin. Le feu a été mis simultanément aux soutanes dans la sacristie et aux soutanelles entreposées dans le réfectoire. La chapelle et le réfectoire ont brûlé. Les salles de classe n’ont pas été épargnées puisque toute l’installation électrique de l’école a fondu, toutes les parois sont détériorées et tout ce qui se trouvait à l’intérieur des classes est inutilisable.

Bien que l’école ait un contrat d’assurance solide, elle a besoin de dons pour deux raisons majeures :

  • L’école n’a pas de trésorerie et ne bénéficie d’aucune subvention, reposant sur les seules ressources des parents et des donateurs. Elle a, comme tous les établissements du même type, un budget en flux tendu. Cependant, il y a des frais à engager immédiatement, comme le gardiennage des lieux, le déménagement du mobilier, les réfections des ornements liturgiques, etc…
  • La suppression de la fête de l’école qui devait se dérouler le samedi 24 soir représente également un manque à gagner financier très important : les salaires des institutrices pendant les mois de vacances, les charges sociales, etc… Par ailleurs, tous les investissements réalisés pour cette fête sont perdus.

Refectoire Aussi, nous nous tournons vers chacun d’entre vous : nous estimons actuellement ces besoins à près de 9000 euros.

Les dons versés ouvrent droit à une réduction d'impôt de 66% de leur montant, retenu dans la limite de 20% du revenu imposable. Ils feront donc l’objet d’un reçu fiscal annuel de la part de l'association.
Les chèques sont à libeller à l’ordre du Cours Notre-Dame et à adresser à l’adresse suivante : monsieur l’Abbé Montjean, villa sainte Christine, 334 rue du pioch de Boutonnet, 34090 Montpellier.

Les dons peuvent aussi être effectués par virement. Coordonnées bancaires : Titulaire du compte : Association Cours Notre Dame de Fatima; Code banque : 30004; code guichet : 00640; Numéro de compte : 00000619206; clé RIB : 86; nom de l'agence : BNP PARIBAS Montpellier (00640).

Vierge Nous vous remercions par avance de votre générosité et vous assurons de nos prières.

Faites circuler ce mail autour de vous au maximum : Saecula (saecula@free.fr), réseau d’entraide de catholiques du Languedoc, se propose de faire le relais pour toute question ou renseignement.



27 juin 2006

 

Déclaration de l'abbé Montjean :

"Une réponse à une grossière imprécision concernant l'école elle-même : le Cours Notre-Dame a été fondé par une famille de Montpellier et a toujours été dirigée par une association de laïcs, indépendants de tout communauté religieuse, Institut ou Fraternité. L'aumônerie a été assurée par divers prêtres, et ce n'est que depuis 2002 que l'Institut du Christ Roi en assure la direction administrative et pédagogique. La déclaration en mairie faite le 7 septembre 2002 en fait foi. La direction pédagogique a toujours été précédemment assurée par une mère de famille, n'appartenant à aucune communauté religieuse."

"Je remercie de tout coeur tous ceux qui nous ont appelés et soutenus depuis samedi, et continue de solliciter l'aumône de vos prières. Loin des questions administratives qui se régleront, il faut soutenir les familles éprouvées et des enfants souvent choqués du spectacle de leur petite école détruite."


Publié dans Patati et patata

Commenter cet article

aleth 21/07/2006 14:37

merci pour ce post...ma belle soeur est instit là bas à la rentrée et elle aidait à préparer la kermesse(qui aide notamment à payer les instits l'été)qd tt est arrivé...Inutile de dire combien enfants et familles étaient choqués...Toute une année de travail partie comme ça.....et tous les costumes du spectacle......Les instits ont qd même fait chanter les ptis...et il y a eu un repas improvisé.....mais personne n'avait le coeur à la fête...

Leina 03/07/2006 08:41

Montpellier, dans les médias, ça n'a jamais remué les foules. lors des "révolte des banlieues" en octobre, avez-vous entendu parler de Montpellier? Et pourtant, ç a brûlé, j'en sais quelque chose (oui, j'y vis moi!).Enfin, aprés, quand on parler vacances, Montpellier, ça, oui!

MarquizdeCarabas 26/06/2006 18:24

bon, si j'osais, je ferai de la démagogie facile... comme il s'agit d'une "minorité catho".... tout le monde s'en fiche!!! les médias et les politiques!!! croyez bien que pour d'autres.... deux poids deux mesures.... et des enfants et des familles et des instit' démunis. Souhaitons qu'une solution soit trouvée, les auteurs retrouvés et justement condamnés, une nouvelle école pour septembre.

francoise 26/06/2006 18:12

c'est de la violence gratuite comme toujours.

mouette59 26/06/2006 16:16

C'est vraiment pitoyable ! Ca m'aggace. C'est gratuit et je ne vois pas l'intérêt de démolir un établissement scolaire. Surtout que, vu le nom, j'imagine qu'il s'agit d'un établissement privé ou semi-privé ... jalousie ?