Halte spi du mardi

Publié le par mcarabas

En ce carême, avec Sophie, Aleth et Marguerite, nous vous proposons une méditation  dénichée sur un site  en lien sur le côté gauche de mon blog.... retraite dans la ville.... qui vous propose de recevoir chaque jour de quoi réfléchir.... prier... pendant ces 40 jours.

la Parole de Dieu
Je regarde encore toute l'oppression qui se commet sous le soleil : Voici les larmes des opprimés, et ils n'ont pas de consolateur ; et la force du côté des oppresseurs, et ils n'ont pas de consolateur.

Livre de Qohélet ou Ecclésiaste (4,1)
pour méditer
Dans cette remarque de Qohélet, il y a un double scandale. Non seulement il y a des opprimés qui pleurent, mais en plus ils n'ont pas de consolateur.

Comment ceux qui pleurent pourront-ils croire que Dieu les console si ce n'est pas vrai, réellement, dans leur vie ? Comment ceux qui sont abandonnés pourront-ils croire que Dieu ne les abandonne pas, si personne n'est là pour le signifier ? Nous pouvons croire et confesser que Dieu console ce monde et essuie les larmes des yeux de ceux qui pleurent, à quoi bon, si cela n'est pas vrai, concrètement !

Dieu n'a que nos mains, et nos bras, et nos propres mouchoirs pour essuyer les yeux de ceux qui pleurent. Il n'a que nos mots pour consoler. Il n'a que notre joie pour la donner au monde, que nos éclats de rire pour alléger le poids des jours. Il n'a que notre intelligence pour oeuvrer à plus de justice, que notre bonté pour adoucir la vie.

Etty Hillesum dans une prière fulgurante, aux heures les plus sombres de sa vie, alors qu'elle sait que les nazis auront raison des siens, a su trouver les mots pour dire cela :

« Je vais t'aider, mon Dieu, à ne pas t'éteindre en moi, mais je ne puis rien garantir d'avance. Une chose cependant m'apparaît de plus en plus claire : ce n'est pas toi qui peux nous aider, mais nous qui pouvons t'aider - et ce faisant nous nous aidons nous-mêmes. C'est tout ce qu'il nous est possible de sauver en cette époque et c'est aussi la seule chose qui compte : un peu de toi en nous, mon Dieu. Peut-être pourrons-nous aussi contribuer à te mettre au jour dans les coeurs martyrisés des autres » (Une vie bouleversée).
pour prier
Donne-nous Seigneur, une conscience vive de notre responsabilité en ce monde. Éclaire notre jugement, spécialement en ce temps où des échéances électorales importantes s'annoncent. Réveille tout particulièrement l'intelligence de notre coeur, afin que nous sachions voir qui sont ceux qui attendent en vain la consolation. Et plus que tout, donne-nous l'humilité, qui est reconnaissance de ton oeuvre en nos vies. Nous te le demandons instamment à toi notre Père qui est source de toute vie.


Notre Père

 

Je vous salue Marie

 

Gloire au Père.



les intentions de prières peuvent toujours nous être confiées.

Publié dans Magnificat

Commenter cet article

Anne-Cha 28/02/2007 19:26

Ca me fait penser qu'il faut que je renouvelle l'inscription... L'année dernière j'avais beaucoup apprécié. Merci pour votre commentaire, je reviendrais souvent faire un pti tour par ici... à bientôt.

anne 28/02/2007 00:36

merci pour ce lien qui peut guider notre spiritualité durant ce Carême.je l'ai immédiatement mis dans mon "marqu'ta page"...!

Elisabeth 27/02/2007 20:26

C'est super, je pourrais profiter des dominicaines et des jésuites en parallèle !

4x4 27/02/2007 19:08

Je n'avais pas vu ton lien sur le Carême ! Merci pour le tuyau, j'ai Eveil demain et un peu à court de doc...:)

maman de sixtine 27/02/2007 14:24

pour léonard et sa famille